Quelques réalisations

Biographie

Amélia, une vie, deux guerres

Manuel Santos – Pascale Malevergne

Récit – Éditions mare nostrum

Amélia, une vie, deux guerres - Récit

Amélia Santos est née en 1918 dans une famille espagnole de paysans pauvres. Sa jeune vie d’adulte a débuté avec la terrible guerre d’Espagne. C’est dans la clandestinité qu’elle a quitté la Catalogne avec son fils âgé de six mois pour rejoindre son mari, soldat républicain réfugié en France. Elle était loin d’imaginer les épreuves qui l’attendaient alors : arrestation au Perthus, camps d’internement de Saint-Cyprien et de Rivesaltes, évasion, Deuxième Guerre mondiale…

Écrit dans le cadre de mon activité d’écrivain public, le livre a été publié en octobre 2013 aux éditions mare nostrum.
Lire un extrait

Atelier d’écriture

De la sardine à la sirène… comment les pompiers de Lombez ont trouvé leur voix

Avant de devenir un titre, cette proposition a servi de fil conducteur aux ateliers d’écriture organisés pour les adultes à la médiathèque de Lombez et pour les enfants, accompagnés de membres de l’Amicale des pompiers, dans le cadre de l’ALAÉ. Un troisième groupe constitué des adhérents du GREC a reçu la même proposition, assortie de plans, photos et repères historiques de la ville. Les textes issus de ces ateliers ont été illustrés de linogravures réalisées par les enfants et rassemblés dans ce recueil publié par la Maison des Écritures de Lombez à l’occasion du XVe Forum du GREC dans le Gers.

Le pêcheur et la sirène est un texte que j’ai rédigé pendant l’atelier d’écriture à la médiathèque.

Le pêcheur et le pompier gersois est un conte inventé par les enfants au cours des ateliers d’écriture que j’ai animés.

Articles

 

Les soldats gersois dans la Grande Guerre

À l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, La Dépêche a publié des articles issus de la collaboration entre la Société archéologique du Gers et l’association des Écrivains publics du Gers. Il s’agissait de relater la chronologie des événements marquants de la Grande Guerre tels qu’ils ont été vécus par les Gersois au travers des dates importantes et des grandes batailles qui l’ont émaillée.

Mai 1915 : l’offensive en Artois

La guerre se prolonge. De nouvelles classes d’âge sont appelées au front tandis que les départements s’organisent pour accueillir de nombreux blessés. Les soldats gersois du 88e RI dans la bataille de Roclincourt et le baptême du feu pour Frix Desbarats, agriculteur à Lannepax.

Fin 1915 : l’offensive en Champagne et Artois

Dans les campagnes, la vie s’organise pour faire face aux travaux agricoles et pour participer à l’effort de guerre. Les combats violents sur les fronts de Champagne et d’Artois occasionnent de lourdes pertes sans permettre d’avancée décisive. Dans le labyrinthe des tranchées, on suit le trajet de la soupe…

Retour haut de page